Publicité

Bracelet

Extra 3.5$ de réduction pour cet magnifique bracelet.

Utiliser le Code MGEM_3.5_OFF

Uniquement pour les visiteurs de MonGyneco-EtMoi 😍…

Pour une durée limitée seulement

Acheter maintenant loveforjewels.com

 


ou endométriose interne, se produit lorsque le tissu endométrial, qui normalement tapisse l’utérus, se développe dans la paroi musculaire de l’utérus.

L’adénomyose est différente de l’endométriose, une condition dans laquelle les cellules de la muqueuse utérine deviennent implanté en dehors de l’utérus – bien que les femmes soufrant d’adénomyose ont aussi souvent une endométriose.

La cause de l’adénomyose reste inconnue, mais la maladie disparaît généralement après la ménopause. Pour les femmes qui présentent des formes graves de l’adénomyose, certains traitements peuvent aider, mais hystérectomie est le seul remède définitif.

Les symptômes de l’adénomyose

Parfois, l’adénomyose est silencieuse, ne causant aucun signe ou symptôme, parfois seulement un légère malaise. Dans d’autres cas, l’adénomyose peut causer:adénomyse

  • Dessaignements menstruels abondants ou prolongés.
  • Unedouleur sévère ressemblante à la douleur pelvienne pendant les menstruations (dysménorrhée).
  • Douleurs pendant les rapports: dyspareunie
  • Saignements entre les menstruations

L’utérus peut augmenter de taille. Ce qui entraine une sensation de pesanteur du bas ventre.

Il faut aussi signaler que l’adénomyose semble parfois constituer un facteur d’infertilité.

Causes de l’adénomyose

La cause de l’adénomyose n’est pas connue. Mais plusieurs théories ont été proposées :

  • La croissance de tissu invasif :Certains experts pensent que l’adénomyose résulte de l’invasion directe des cellules de l’endomètre de la surface endométriale de l’utérus vers le muscle utérin. Les incisions utérines faites lors d’une opération telle qu’une césarienne peuvent favoriser l’invasion directe des cellules de l’endomètre dans la paroi de l’utérus.
  • Origines développementales :D’autres experts pensent que l’adénomyose commence à l’intérieur du muscle utérin lui-même par la présence de tissu endométrial déposé au sein de ce muscle lors du développement fœtale.
  • Inflammation de l’utérus lié à l’accouchement :Une autre théorie suggère un lien entre l’adénomyose et l’accouchement. Une inflammation de la muqueuse utérine pendant la période du post-partum peut provoquer une rupture dans la limite normale des cellules qui tapissent l’utérus.
  • Origines de cellules souches :Une théorie récente suggère que les cellules souches de la moelle osseuse peuvent envahir le muscle utérin, entraînant l’adénomyose.

Indépendamment de la façon dont se développe l’adénomyose, sa croissance dépend des œstrogènes circulants dans le corps de la femme. Lorsque la production d’œstrogènes diminue à la ménopause, l’adénomyose disparaît éventuellement.

Les facteurs de risque de l’adénomyose

Les facteurs de risque pour l’adénomyose comprennent:

  • Chirurgie utérine antérieur, comme une césarienne ou enlèvement de fibrome
  • accouchement

Il faut aussi savoir que la plupart des cas d’adénomyose, se retrouvent chez les femmes dans leur 40aines et 50aines, avec une faible incidence après la ménopause.

Diagnostic de l’adénomyose

Votre médecin peut soupçonner adénomyose basé sur:

  • Les signes et symptômes cliniques.
  • Un examen pelvien qui révèle un utérus augmenté de taille.
  • L’échographie pelvienne.
  • Parfois on a recourt à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) du pelvis.
  • L’Hystérosalpingographie ou l’hystéroscopie diagnostique : Effectuée dans le cadre de l’exploration des ménorragies ou de l’infertilité.

Dans certains cas, votre médecin peut faire une biopsie de l’endomètre afin d’éliminer d’autres pathologies graves. Cependant, une telle biopsie ne va pas pouvoir confirmer le diagnostic de l’adénomyose. La seule façon pour confirmer l’adénomyose est d’examiner le tissu utérin en utilisant un microscope après ablation de l’utérus (l’hystérectomie).

Beaucoup de femmes ont d’autres maladies utérines qui provoquent des signes et symptômes similaires à l’adénomyose, ce qui rend l’adénomyose plus difficile à diagnostiquer. Ces pathologies comprennent les fibromes utérins (léiomyomes), l’endométriose et les polypes de l’endomètre.

Traitements et médicaments contre l’adénomyose

L’adénomyose disparaît généralement après la ménopause, donc le traitement peut dépendre de l’âge de la patiente.

Les options de traitement de l’adénomyose comprennent:

  • Les médicaments anti-inflammatoires :Si vous êtes proche de la ménopause, votre médecin peut vous prescrire  des médicaments anti-inflammatoires comme l’ibuprofène durant la période péri menstruelle pour contrôler et soulager la douleur.
  • Le traitement hormonal :Le contrôle de votre cycle menstruel par l’utilisation de contraceptifs oraux oestro-progestatifs combinés ou de patchs peut réduire le saignement important ainsi que  la douleur associée à l’adénomyose. Progestatif seul ou contraception, comme un dispositif contenant un progestatif intra-utérin conduit souvent à l’aménorrhée, ce qui peut apporter un soulagement des symptômes chez la patiente.
  • L’hystérectomie :Chez une patiente jeune qui présente des douleurs graves, le médecin peut suggérer une chirurgie pour enlever l’utérus (hystérectomie).