Comment savoir si je suis enceinte sans test de grossesse ? C’est une question que se pose un grand nombre de femmes, après un retard des règles par exemple, ou après l’apparition de certains symptômes de grossesse chez une femme qui a eu récemment des rapports sexuels.

Soyons honnêtes, pour être à 100 % sûr de la présence ou de l’absence de grossesse, le seul moyen est d’avoir un test de grossesse, et de prendre rendez-vous avec une sage-femme ou un gynécologue pour confirmation.

Cependant, il y a plusieurs symptômes cliniques et techniques qui peuvent vous orienter vers une possible grossesse en cours.

Comment savoir si on est enceinte sans test de grossesse

Certains symptômes de grossesse peuvent survenir dans la semaine qui suit la conception. Par conséquence, vous pourriez réaliser assez tôt que vous êtes enceinte, sans faire de test de grossesse. Parmi ces symptômes on trouve :

  • Le retard des règles
  • des vomissements et des nausées matinales
  • La persistance de l’élévation de la température basale sur la courbe thermique
  • Le gonflement des seins
  • Augmentation de la fréquence des urines
  • Un changement de l’humeur
  • Un changement de l’aspect des pertes vaginales
  • Apparition de crampes pelviennes
  • L’installation d’une fatigue inhabituelle
  • Une somnolence inhabituelle
  • Des céphalées et des maux de tête
  • Une envie inhabituelle de manger

Cependant, le corps de chaque femme est différent, et chacune peut avoir une symptomatologie complètement différente de l’autre. Et des fois, on ne trouve aucun signe à part le retard des règles.

Premiers symptômes de la grossesse

Comment savoir si on est enceinte sans testLes symptômes de la grossesse peuvent apparaitre aussitôt qu’après une semaine de la conception. Ces symptômes ne sont ni typiques ni spécifiques de la grossesse.

Cependant, l’association de plusieurs de ses symptômes, sans aucune autre cause apparente, chez une femme en période activité génitale rend la probabilité d’une grossesse très élevée.

Certains signes sont plus orienteurs que d’autres, parce que leur prévalence au court de la grossesse est plus élevée.

Le retard de la date des règles

Les femmes enceintes n’ont pas de saignement menstruel pendant toute la durée de la grossesse. Si vos règles disparaissent, c’est généralement l’indication la plus évidente de la grossesse.

Ceci est particulièrement important si votre cycle est considéré comme un cycle régulier, c’est-à-dire que les règles surviennent toujours à une date précise. Si c’est le cas, un retard des règles serait considéré comme très en faveur de la grossesse.

Dans certains cas, votre période peut manquer pour d’autres raisons telles que le stress ou le surmenage, ou à cause d’une maladie gynécologique.

C’est pour les raisons qu’on vient de voir, qu’il est toujours recommandé de surveiller votre cycle menstruel, et de tenir à jour votre calendrier de la date des dernières règles.

Si vous ne le faites pas déjà, préparez-vous à documenter votre cycle menstruel afin de mieux identifier les saignements menstruels tardifs ou manquants.

Tout ce que vous avez à faire c’est d’écrire le début et la fin de votre période sur un calendrier. De cette façon, vous pourriez voir comment se déroule normalement votre cycle, et aussi évaluer sa régularité.

Il existe également des applications mobiles qui vous permettent de suivre votre cycle facilement et pratiquement.

Le retard de règle signifie-t-il que je suis enceinte à 100 %

La réponse est non. Malgré le fait que le poids de ce symptôme est très élevé par rapport aux autres signes, le retard des règles n’est pas pathognomonique de la grossesse.

Un retard de quelques jours chez une femme normalement réglée, peut être tout simplement dû à une ovulation retardée, par un stress psychique ou un surmenage physique.

Ce symptôme est moins pris en compte chez les femmes qui ont un cycle irrégulier, comme les patientes souffrant d’un syndrome des ovaires polykystiques SOPK, chez qui l’ovulation peut ne pas se produire, et le retard des règles est assez fréquent.

La prise de certains médicaments, surtout les traitements hormonaux comme la pilule du lendemain (contraception d’urgence), peut également perturber le cycle menstruel et entraîné un retard des règles.

Vomissements et nausées matinales – mal de grossesse

Le soi-disant mal de grossesse se produit souvent en début de grossesse.

Malgré son nom, ce symptôme ne se manifeste pas seulement le matin. Vous pouvez souffrir de nausées, de vomissements, et de maux d’estomac à tout moment de la journée.

Ce symptôme peut survenir dès la deuxième semaine après la conception. Et dure le plus souvent jusqu’à la fin du premier trimestre. Ca persistance au-delà du premier trimestre est anormale, et doit nécessiter des investigations pour rechercher la cause.

Faites attention à la nature des odeurs ou des aliments qui vous dérangent pour pouvoir les éviter.

Vous pourriez remarquer que, soudainement, vous ne pouvez plus supporter certains aliments ou certains odeurs, alors qu’avant vous les adoriez.

La température basale et le plateau thermique

Courbe de température basaleLa surveillance de la température basale est une pratique très intéressant, surtout pour les femmes qui souhaitent tomber enceinte.

La mesure de la température matinale fait partie du bilan, et de la prise en charge de l’infertilité. Elle permet de savoir avec précision la date de l’ovulation et la présence ou l’absence de fécondation.

Cette mesure se fait par la prise de la température chaque matin à la même heure, pendant toute la durée du cycle. Cette température est ensuite enregistrer sur un calendrier de surveillance.

Au cours de l’ovulation, la température s’élève légèrement, puis se stabilise pendant une durée de 14 jours avant de redescendre (en cas d’absence de la fécondation).

En absence de cette chute de température et de la persistance du plateau de l’hyperthermie relative pendant plus de 15 jours, la probabilité d’une grossesse est extrêmement élevée.

La sensibilité et le gonflement des seins

Vous pourriez sentir des douleurs, ou un gonflement au niveau des seins.

En raison des hormones qui sont libérées au cours des premières semaines de la grossesse, vous pourriez remarquer des changements dans vos seins.

Le gonflement et la sensibilité spontanée ou à la palpation des seins, sont les symptômes les plus typiques de cette augmentation hormonale.

Ce symptôme peut se produire également lors de ce qu’on appelle le syndrome prémenstruel, qui se produit chez certaines femmes quelques jours avant les règles.

C’est pour cette raison que le gonflement la sensibilité des seins, ne sont pas considérés comme des signes pathognomoniques de la grossesse.

Au cours de la grossesse, on peut aussi avoir des picotements et une modification de la couleur des mamelons qui vont devenir plus sombres.

Augmentation de la fréquence des urines chez la femme enceinte

Faites attention à la fréquence à laquelle vous urinez, car la miction fréquente est un autre symptôme de la grossesse.

Si vous êtes enceinte, votre corps produira plus de gonadotrophine chorionique humaine HCG.

Cette hormone, dont le niveau est très élevé durant les premières semaines de la grossesse, améliore la vascularisation au niveau de la région lombaire et au niveau de l’utérus, et entraîne ainsi une augmentation de la fréquence des urines.

Comme pour la plupart des autres symptômes, la miction fréquente peut avoir une autre cause. L’infection urinaire de la vessie, également appelé cystite, fait partie des étiologies qui peuvent causer ce symptôme.

L’origine infectieuse de la polyurie (augmentation de la fréquence des mictions), devient particulièrement suspecte lors de son association avec des brûlures mictionnelles (douleur lors des urines).

Changement de l’humeur et grossesse

Changement de l'humeur grossesseChez la femme enceinte, le niveau des hormones est perturbé. Leur taux devient largement plus élevé qu’en dehors de la grossesse.

Les hormones peuvent grandement affecter votre humeur, tout comme ils le font lorsque vous avez vos règles. Ce symptôme peut survenir deux à trois semaines après la conception.

Plusieurs émotions et sentiments peuvent se manifestant chez la femme. Ces émotions comprennent la joie, l’irritabilité, l’anxiété, la dépression, l’incertitude ou la distraction….

Comment savoir si on est enceinte sans test de grossesse – Autres signes

D’autres symptômes sont moins caractéristiques que les signes qu’on a déjà discutés. Cependant, ils peuvent être les seuls signes de la grossesse.

Ces signes peuvent varier d’une femme à une autre, et même chez la même femme d’une grossesse à l’autre.

Modification de l’aspect des pertes vaginales

Quand vous suspectez que vous êtes enceinte, c’est une bonne idée de surveiller vos taches et vos pertes vaginales.

Si l’œuf récemment fécondée est implantée dans la paroi utérine, vous risquez d’avoir un changement au niveau des sécrétions vaginales.

L’implantation a généralement lieu entre une semaine et une semaine et demie après la fécondation. Ce symptôme peut durer environ trois mois.

Les sécrétions vaginales au cours de la grossesse sont généralement plus épaisses et plus brillantes.

Cette modification des sécrétions et causée par le changement des sécrétions hormonales au cours de la grossesse, qui vont retentir sur le bouchon muqueux et les sécrétions vaginales.

La modification des pertes vaginales peut aussi être dû à d’autres causes, comme on la vaginose bactérienne aussi appelée vaginite.

Les crampes et les douleurs pelviennes

Des crampes pelviennes peuvent aussi faire partie du tableau clinique du début de grossesse.

Ce symptôme n’est pas spécifique, parce que qu’il peut se produire également quelques jours avant l’apparition des règles.

Chez la femme enceinte, ces douleurs pelviennes ressemblent aux douleurs des règles.

Ce symptôme nécessite souvent une consultation médicale. Parce que, même après la confirmation que vous êtes enceinte, ce signe peut orienter vers une complication de la grossesse qui pourrait nécessiter une prise en charge rapide.

Une fatigue anormale au cours de la grossesse

Vous pouvez remarquer ce symptôme une semaine après la conception.

Beaucoup de femmes se sentent extrêmement fatiguées dans les premières semaines de la grossesse.

Cette fatigue inhabituelle est souvent attribuée à des niveaux élevés de progestérone ou d’hormones féminines.

La fatigue anormale, peut également être causée par le fait que votre corps produit plus de sang pour alimenter le bébé.

La somnolence est-elle normale chez la femme enceinte

Un autre symptôme précoce de grossesse est le vertige ou la somnolence.

Ceci est également déclenché par les changements hormonaux. Cependant, il peut aussi être causé par une augmentation de la formation sanguine nécessaire au développement du fœtus.

Les céphalées et maux de tête

Parfois, un mal de tête peut survenir pour n’importe quelle raison.

Toutefois, si vous avez des céphalées plus souvent que d’habitude, il peut s’agir d’un symptôme de grossesse précoce, qui peut être causé par les changements hormonaux dans votre corps.

Ce symptôme n’a pas de signification s’il est pris de façon isolée. Il ne deviens intéressant que lors de son association avec les autres signes de la grossesse.

Une envie inhabituelle de manger et une modification du goût

Les femmes enceintes remarquent souvent qu’elles sont beaucoup plus affamées que d’habitude.

Si vous sentez que vous mangez plus que d’habitude, et que vous avez encore faim, vous pourriez être enceinte. Certaines femmes décrivent ce symptôme comme un sentiment de faim inhabituelle et constante.

Rechercher un goût métallique dans votre bouche. Parfois, les femmes enceintes ont un goût métallique dans la bouche. Ce symptôme survient surtout dans les premières semaines de la grossesse.

Vous pourriez également éprouver des envies soudaines pour certains aliments, que vous aurez absolument l’envie d’y goûter.

Comment savoir si je suis enceinte avec certitude

Si vous voulez être absolument certaine que vous êtes enceinte, la meilleure possibilité qui s’offre à vous c’est de faire un test de grossesse.

Une échographie pelvienne est également capable de visualiser une grossesse après quelques semaines de la conception. Donc plus tardivement qu’avec un bilan biologique.

Il existe deux grands types de tests de grossesse, un test urinaire un test sanguin.

Test urinaire de la grossesse à faire chez soi

test de grossesse urinaireLe test urinaire de la grossesse peut est réalisé par la femme chez elle à la maison. Il peut facilement être acheté dans n’importe quelle pharmacie.

Son principe repose sur la mesure du taux de BGHC dans les urines. Cette dernière est une hormone qui augmente rapidement après la grossesse.

Mais a quel moment faire un test de grossesse ?

Un test de grossesse urinaire est très précis si vous le faites 3 à 4 jours après  le retard des règles.

Certains kits de test de grossesse peuvent être utilisés quelques jours avant le retard de règle. Ceci doit être clairement mentionné sur l’emballage.

On peut avoir des faux négatifs, ou si le test est réalisé avant le retard des règles. Dans ce cas le taux de HCG est trop faible pour être détecté.

On peut aussi avoir des faux positifs. C’est assez rare, mais ça peut exister en cas d’infection urinaire, ou lors la présence de protéines dans les urines.

Comment utiliser le test grossesse urinaire ?

Pour utiliser le test de grossesse urinaire il faut :

  • De préférence, le faire le matin après votre réveil, pour qu’il soit le plus précis possible.
  • Suivre les instructions sur l’emballage. Mais habituellement vous devez uriner sur la bandelette ou le bâtonnet du test de grossesse.
  • Puis placez la bandelette sur une surface plane.
  • Attendez environ cinq minutes.
  • Observer la couleur dans la fenêtre de contrôle.
  • Sur l’emballage devriez voir ce que vous devez rechercher. Chaque kit est différent.
  • Sur la majorité des kits disponibles, deux bandes bleues signifient que vous êtes enceinte.
  • Des fois il faut répéter le test s’il est négatif, surtout si vous l’avez fait avant le retard des règles.

La plupart du temps, si le test est négatif vous n’êtes pas enceinte. Cependant, si vous l’avez fait trop tôt (avant le retard des règles), le test peut être négatif même si vous êtes enceinte.

Test sanguin de la grossesse

Bhcg sanguinUn test prescrit par le médecin, permet une confirmation de la grossesse s’il est positif.

Même si votre test d’urine est positif, votre médecin peut vous prendre du sang pour confirmer votre grossesse, parce que c’est le seul test fiable à 100 %.

Le test sanguin du BHCG et le marqueur le plus précoce de la grossesse. Il est positif quelque jour après la fécondation, et donc avant même le retard des règles. C’est le seul examen capable de vous confirmer que vous êtes enceinte avant la date présumée des menstruations.

Ce test de grossesse permet de donner le taux exact de l’hormone BHCG dans votre sang. Il est rapide, et le résultat peut être obtenu après 30 minutes ou quelques heures du prélèvement.

Le test peut confirmer la présence de grossesse, sans préciser s’il s’agit d’une grossesse normale ou anormale.

Un taux anormalement élevés de B HCG dans le sang peut être observée dans des grossesses pathologiques comme la grossesse molaire.

Échographie pour confirmation de la grossesse

En l’absence de toute anomalie, la première échographie devrait être réalisée entre 11 et 13 semaines d’aménorrhée.

Cependant, il est possible de faire une échographie pelvienne et visualiser le bébé après quelques semaines de retard des règles. Sachant que le sac gestationnel est visible aux environs de la cinquième semaine de la grossesse, mais seulement avec une échographie endovaginale.

Conclusion

Si l’un de ces symptômes devient insupportable pendant votre grossesse, vous devriez en parler à votre médecin pour essayer de trouver une solution adaptée.

Beaucoup de ces symptômes, en l’absence de grossesse, peuvent indiquer des problèmes de santé. Il est donc important que vous cherchiez une aide médicale pour découvrir la cause.

Même en l’absence de tout symptôme, une femme peut être enceinte. Il est préférable de faire un test de grossesse pour savoir si vous avez ou non une grossesse en cours.

Ressources

Interventions for nausea and vomiting in early pregnancy: Link

Ultrasound for fetal assessment in early pregnancy: Link