Publicité

Bracelet

Extra 3.5$ de réduction pour cet magnifique bracelet.

Utiliser le Code MGEM_3.5_OFF

Uniquement pour les visiteurs de MonGyneco-EtMoi 😍…

Pour une durée limitée seulement

Acheter maintenant loveforjewels.com

 


La césarienne est une opération chirurgicale, au cours de laquelle un obstétricien fait une coupe à travers votre abdomen (ventre) et votre utérus, pour permettre à votre bébé de naître. Elle représente le type le plus commun de chirurgie majeure que les femmes subissent. Environ une femme enceinte sur quatre aura un bébé par césarienne chaque année.

Quelle est la différence entre une césarienne programmée et une césarienne d’urgence ?

CésarienneUne césarienne planifiée (ou programmée) est prévue pour être réalisée avant le début de votre travail. Un peu plus de 40 pour cent des naissances par césarienne en Europe sont programmées.

Une césarienne d’urgence est imprévue, et peut se produire si :

  • Vous aviez prévu une césarienne, mais vos membranes se sont rompues avant la date fixée, ou bien si vous êtes rentrée en travail avant la date prévue de l’opération. Ou si vous aviez l’intention de donner naissance par voie vaginale, mais votre travail n’avance plus, ou avance très lentement. Votre césarienne sera faite dans quelques heures, si vous et votre bébé êtes bien.
  • Vous avez développé (ou votre bébé) une complication grave pendant la grossesse ou le travail, mais il n’est pas immédiatement potentiellement mortelle pour l’un de vous. Ceci est plus urgent, et une césarienne sera généralement faite dans environ 75 minutes de la décision, en fonction de la complication.
  • Vous avez développé (ou votre bébé) une complication pendant la grossesse ou le travail qui risque d’être immédiatement mortelle. Votre bébé doit être né aussi rapidement que possible, et vous devriez avoir votre césarienne dans les 30 minutes ou moins de la décision, en fonction de la complication.

La plupart des césariennes ne sont pas planifiées, mais sont dans la deuxième catégorie, et ne sont donc pas de véritables urgences. Si le déroulement de la grossesse impose une césarienne non planifiée, vous, votre partenaire et le personnel de la maternité devraient encore avoir assez de temps pour être préparer pour l’opération.

Qu’est-ce qui va se passer avant ma césarienne ?

Votre médecin ou votre sage-femme doit vous expliquer l’intérêt de la césarienne, et ce qui se passera lors de l’opération. Ils vont également souligner les risques encourus par le fait de ne pas subir une césarienne, ainsi que les risques possibles de la chirurgie.

Vous serez invitée à fournir votre consentement, et vous avez le droit de ne pas en donner.

Avant la chirurgie, vous aurez besoin de mettre une chemise d’hôpital (chemise de bloc), et d’enlever tous vos bijoux. Si vous avez une attelle vous aurez besoin de l’enlever.

Vous aurez également besoin d’enlever votre maquillage et vernis à ongles, de sorte que votre couleur de la peau puisse être surveillé pendant l’opération. Vous ne serez pas en mesure de porter des lentilles de contact. Si vous portez des lunettes, vaut mieux les confier à votre partenaire ou sage-femme, de sorte que vous puissiez voir votre bébé après l’opération.

Dans la plupart des cas, votre partenaire sera en mesure d’être avec vous lors de votre césarienne, mais il aura besoin de porter des vêtements stériles et porter un masque, un calot médical, et des chaussures spéciales.

L’équipe médicale va vous positionner sur une table d’opération qui est légèrement incliné, Ceci afin que le poids de votre utérus ne réduit pas l’approvisionnement en sang vers vos poumons.

Les gestes qui vont être faits dans le bloc opératoire comportent

Un bilan : un échantillon de sang sera prélevé, pour vérifier que vous n’avez pas d’anémie, car cela signifie que vous ne serez pas en mesure de tolérer la perte de sang.

Une voie veineuse sera placée dans votre bras, pour vous donner des fluides et des médicaments qui empêchent la diminution de la pression artérielle.

Une anesthésie régionale qui va engourdir votre moitié inférieure, via un une anesthésie péridurale ou une rachi anesthésie. Cette technique anesthésique est plus sûre pour vous et votre bébé qu’une anesthésie générale (qui va vous endormir complétement).

Un mince tube (sonde urinaire) sera inséré dans votre vessie par l’urètre. Vous ne le sentirez pas, en raison de l’analgésie. Elle va permettre de surveiller votre émission d’urines ainsi que de protéger votre vessie au cours de la césarienne.

La zone où la coupe sera faite sera rasée et nettoyée avec un antiseptique.

Un brassard sera mis sur votre bras pour mesurer votre pression artérielle, et des électrodes placées sur votre poitrine pour surveiller votre rythme cardiaque en continu. Vous pouvez également avoir un moniteur attaché à votre doigt pour la mesure de la fréquence cardiaque. Une plaque en plastique sera attachée à votre jambe qui va agir comme une électrode neutre pour les appareils électriques utilisés.

Une injection d’antibiotiques pour prévenir l’infection, et l’utilisation de médicaments antiémétiques pour prévenir les vomissements au cours de l’opération est aussi possible. D’autres médicaments peuvent être utilisés, tels que les antiacides, dans le cas où vous auriez besoin d’une anesthésie générale, pour réduire le risque de pneumonie par reflux.

L’oxygène sera livré à travers un masque, si votre bébé est en détresse.

Vous pourriez être surpris du nombre de personnels nécessaires pour faire une césarienne.

Qu’est-ce qui se passe normalement lors d’une césarienne ?

Un champ de séparation est mis en place sur votre poitrine, de sorte que vous ne puissiez pas voir l’opération, alors qu’il serait possible de voir votre bébé une fois né. Votre anesthésiste va continuer à surveiller vos constantes pendant toute la durée de l’opération.

Une fois que la zone d’incision est engourdie (l’effet de l’anesthésie a commencé), le chirurgien va faire une coupe droite (au niveau de la limite du bikini) dans la peau de votre ventre, sur une largeur de deux à trois doigts au-dessus de votre os pubien, au sommet de vos poils pubiens. Les couches de tissus et les muscles sont alors ouverts, afin que le chirurgien puisse atteindre votre utérus. Vos muscles du ventre sont séparés (et non couper). Votre vessie sera déplacée vers le bas, pour la protéger, et exposer la partie inférieure de l’utérus.

La coupe de votre utérus est petite, et le chirurgien va la rendre plus grande en utilisant des ciseaux ou ses doigts, ce qui provoque moins de saignements qu’une coupe nette. L’ouverture de votre utérus est faite généralement dans la partie inférieure, qui est la raison pour laquelle l’opération est parfois appelé une césarienne au niveau du segment inférieur.

Il est possible de sentir le liquide amniotique en train de s’écrouler à travers l’ouverture de votre abdomen, ou bien sentir l’assistant du chirurgien appuyant sur votre ventre pour aider votre bébé à naître (en fait l’anesthésie permet de faire disparaitre la douleur, et non pas la sensibilité générale).

Cela arrive très rapidement, et il est possible que vous puissiez être en mesure de répondre à votre bébé seulement cinq à dix minutes après que l’opération a commencé. Si vous avez des jumeaux, le jumeau inférieur est né en premier, tout comme si vous aviez accouchée par voie vaginale.

D’autres possibilités lors de la césarienne

Parfois des forceps sont utilisés pour faire ressortir la tête soigneusement de votre bébé, mais seulement s’il y a des difficultés dans la sortie de la tête de votre bébé. Ce pourrait être parce qu’il est dans une position de siège ou est prématuré.

Des coupes verticales de votre utérus sont utilisés dans moins d’un sur 100 césariennes, mais peuvent se produire si :

  • Votre bébé est très prématuré, ou est couché de façon transversale dans votre utérus.
  • Vous avez une pathologie associée comme un placenta bas inséré.
  • Vous avez des adhérences ou des excroissances (fibromes) dans la partie inférieure de l’utérus.

Qu’est-ce qui se passera après que mon bébé soit né ?

Votre bébé peut être placé directement sur votre poitrine, mais il est possible qu’il puisse avoir besoin d’être examiné par une sage-femme ou un pédiatre avant de vous être délivré. Votre partenaire peut généralement tenir votre bébé si vous êtes encore incapable de le faire. Les bébés nés par césarienne ont tendance à être un peu plus froids que les bébés qui sont nés par voie vaginale, donc ils ont besoin d’être bien réchauffé.

On va mesurer le score d’Apgar à une minute et à cinq et à dix minutes après sa naissance, pour mesurer son bien-être. Si on se préoccupe de la santé de votre bébé, ou si vous avez eu une anesthésie générale, un pédiatre va faire les vérifications. Certains bébés ont besoin d’oxygène, ou ont besoin de soins spéciaux pendant un certain temps.

Vous recevrez la version synthétique de l’ocytocine (syntocinon), via une voie veineuse goutte à goutte, pour aider votre utérus à se contracter, et afin de réduire le saignement. Votre médecin va doucement tirer sur le cordon ombilical afin de sortir le placenta.

Votre opération durera 30 minutes en moyen, mais elle peut être plus longue si vous aviez eu une ou plusieurs césariennes antérieures. Cela dépend du nombre d’adhérences et de la qualité du tissu cicatriciel de votre abdomen.

Votre médecin doit utiliser une double couche de points de suture pour réparer votre utérus. La coupe dans votre ventre sera fermée en plusieurs couches, mais toutes les couches n’ont pas nécessairement besoin d’être reprises. Votre incision de la peau sera fermée avec des points de suture ou des agrafes. Lorsque vous êtes prête, vous seriez déplacé dans la salle de réveil où vous, votre partenaire et, si tout va bien, votre bébé (ou vos bébés) peuvent être ensembles.

Et après la césarienne ?

Il est possible de ressentir des frissons après l’opération, parce que la température de votre corps chute lors de l’opération. Le frisson est généralement inoffensive et dure environ 30 minutes. Votre sage-femme vous aidera à vous réchauffer avec des couvertures et des fluides.

Essayez de câliner votre bébé peau-à-peau dès que vous le pouvez. Si vous souhaitez allaiter, vous pouvez essayer pendant que vous êtes encore dans la salle de récupération. Le peau-à-peau peut aider à la liaison entre vous et votre bébé. Votre sage-femme va vous aider à vous mettre confortable pour l’allaitement maternel et prendra soin de vous tout de suite après l’opération.

Autres

Voir cette vidéo pour mieux comprendre le déroulement de la césarienne :

Ce que dit l’organisation mondiale de la santé sur les césariennes. Télécharger l’article