Publicité

Bracelet

Extra 3.5$ de réduction pour cet magnifique bracelet.

Utiliser le Code MGEM_3.5_OFF

Uniquement pour les visiteurs de MonGyneco-EtMoi 😍…

Pour une durée limitée seulement

Acheter maintenant loveforjewels.com

 


La première 1 semaine de grossesse est le début d’une belle et formidable aventure, pour toute femme sur terre. Un grand nombre de couples attendent cet événement avec impatience. Et pourtant, elle passe souvent de façon complètement inaperçue.

Cette première semaine de grossesse correspond à la troisième semaines d’aménorrhée (3 SA), vous n’avez donc pas encore constaté de retard des règles, et les premiers signes de la grossesse ne sont pas encore présents. Pour comprendre la différence entre ces 2 termes veuillez lire cet article.

L’absence de signes de grossesse, ne veut pas forcément dire qu’aucun changement ne se produit au cours de cette étape. En fait, durant cette première semaine, le corps de la femme enceinte est en train de se préparer pour recevoir l’œuf fécondée, qui va donner par la suite l’embryon, et après neuf mois, votre bébé.

Le cycle menstruel

Un cycle menstruel normal dure environ 4 semaines (28 jours). Durant les deux premières semaines *, les ovaires de la femme se préparent pour libérer un ovule qui va participer à la formation de votre bébé.

Le développement et la maturation de l’ovule dans les ovaires dure 2 semaines en moyenne. L’ovulation, qui correspond à la libération d’un ovule mature par les ovaires, se fait aux environs du 14ème jour du cycle menstruel, chez une femme qui a un cycle régulier.

Une fois l’ovulation est produite, les spermatozoïdes peuvent alors rencontrer l’ovule pour la féconder. C’est cette fécondation qui représente la première étape de la grossesse.

En absence de fécondation (et donc de grossesse), les règles devraient arriver à la quatrième semaine d’aménorrhée.

C’est quoi la fécondation au juste

1 semaine de grossesseLa fécondation (également appelée conception) est le moment où le spermatozoïde entre dans l’ovocyte et fusionne avec lui, marquant ainsi le début de la grossesse.

A partir de ce moment, la division cellulaire commence. A chaque division on assiste à un doublement du nombre de cellules dans l’œuf fécondé.

Environ deux jours après la fécondation, l’ovule fécondé migre à travers la trompe de Fallope jusqu’à l’utérus, où l’implantation aura lieu.

Pour qu’on puisse arriver à la fécondation, certaines conditions sont nécessaires à la fusion entre l’ovule et le spermatozoïde:

  • Après l’ovulation, l’ovule migre dans la trompe de Fallope vers l’utérus.
  • Au cours des 12 à 24 heures suivant cet événement, la femme est fertile, et peut donc tomber enceinte.
  • Les spermatozoïdes qui arrivent au contact de l’ovule essaient de percer la coquille.
  • La fécondation a lieu au moment où 1 spermatozoïde atteint le noyau.
  • L’ovule et les spermatozoïdes fusionnent pendant la fécondation.
  • L’œuf fécondé se divise par la suite toutes les quelques heures.
  • Après quelques jours, l’ovule fécondé se dirige vers l’utérus pour s’y installer.

Pourquoi la première semaine de grossesse est = à la troisième 3 semaine d’aménorrhée

Les professionnels de santé commencent à compter le cycle menstruel à partir du 1er jour des règles. La mesure de la grossesse est également faite à partir du premier jour du cycle (jour 1 des dernières règles).

Pourtant, au cours des deux premières semaines du cycle, la femme ne peut même pas tomber enceinte, parce que la fécondation n’a pas encore eu lieu.

Donc la datation scientifique de la grossesse précède de deux semaines la vraie grossesse. Cette distinction est très importante lors du suivi de la grossesse.

1 ère semaine de grossesse – Le bébé

migration de l’œufDonc, la première semaine de grossesse, correspond en fait à la semaine qui suit l’ovulation et la fécondation de l’oeuf.

Au cours de cette première semaine de grossesse, c’est encore tôt pour parler de bébé, d’embryon ou de fœtus, parce que, l’ovule de la femme récemment fécondée par un spermatozoïde, vient juste de se transformer en un oeuf.

Cette œuf qui mesure moins de 0,1 millimètre, va subir une première division pour former un blastocyte. Le blastocyte va continuer à se diviser pour aboutir à ce qu’on appelle la morula (car l’œuf, à ce stade, ressemble à une toute petite mûre).

À l’intérieur de cette morula, on assiste à ce qu’on appelle la différenciation cellulaire : Les cellules à l’intérieures de la morula vont se partager en deux groupes, un premier groupe central qui va se développer pour former plus tard l’embryon, et un deuxième groupe périphérique qui va donner naissance au placenta.

Entre ces deux groupes cellulaires, une cavité va se constituer et se remplir de liquide, c’est l’ébauche de la cavité amniotique.

Au cours de cette étape de l’évolution de la grossesse, et de façon concomitante à la division de l’œuf, ce dernier va commencer son trajet vers l’utérus en passant par les trompes de Fallope.

Une fois arrivé à l’utérus, l’oeuf va s’y installer (c’est ce qu’on appelle la nidation). Au cours de la première semaine de la grossesse, cet œuf va atteindre l’utérus, mais la nidation ne se produit qu’au cours de la deuxième semaine de grossesse.

1 semaine de grossesse – savoir si je suis enceinte

La fécondation de l’œuf, marque le début de la première semaine de grossesse. Au cours de cette période, la synthèse hormonale n’est encore pas assez développée, c’est pour cette raison que, les signes de la grossesse ne sont pas perceptibles.

On n’a pas encore de retard des règles : le retard des règles, qui représente le symptôme le plus évident de la grossesse, ne se produit qu’au-delà de la quatrième semaine d’aménorrhée.

La 1 ère semaine de grossesse correspond à la 3éme semaine d’aménorrhée, c’est pour cette raison qu’on n’a pas de retard des règles au cours de cette étape.

Les premiers signes de la grossesse ne sont pas encore présents : les nausées, les vomissements, l’augmentation du poids et les changements au niveau du sein (gonflement et sensibilité), sont des conséquences de la sécrétion hormonale au cours de la grossesse.

Lors de la première semaine de la grossesse, cette sécrétion n’est pas encore très importante, ce qui fait que, les symptômes de grossesse ne sont pas encore perceptibles.

NB : Certaines femmes rapportent l’apparition de symptômes de grossesse dès la semaine 1 de grossesse, ceci peut être dû à des facteurs psychologiques indépendants de la grossesse elle-même, ou bien à une intuition très développée chez elles.

Le test de grossesse à 3 semaines d’aménorrhée

Le test de grossesse, que ce soit le test urinaire ou sanguin, est basée sur le dosage du BHCG. Ce dernier correspond à une hormone sécrétée par l’œuf à partir du 8éme jour de la fécondation.

La fécondation marque le 1 jour de la grossesse. Ceci explique pourquoi, un test de grossesse serait négatif au cours de cette première semaine, tout simplement parce que la synthèse du B HCG n’est pas encore mise en place.

L’échographie pelvienne est moins performante que le dosage du BHCG, pour le diagnostic de la grossesse au cours de cette période. L’œuf est de très petite taille, et ne peut pas être visualisé par la sonde d’échographie.

Infection urinaire à la 1ere semaine de grossesse

L’infection urinaire est une maladie fréquente au cours de la grossesse, elle touche environ 10 % des femmes enceintes. Cette pathologie infectieuse augmente considérablement le risque d’avortement et accouchement prématuré. C’est pour cette raison qu’il faut penser à chercher cette maladie dès le début de la 1ere semaine de la grossesse.

L’infection urinaire se définit par la contamination des urines (qui sont normalement stériles), par un microbe ou un germe. Cette contamination est due au passage des microbes par voie ascendante, à travers l’urètre de la femme en direction de la vessie. Cette infection de la vessie est appelée « cystite ».

La gravité de cette infection urinaire au cours de la 1ere semaine de la grossesse et dû non seulement aux risques d’avortement précoces, mais aussi aux risques de la propagation du germe en cause vers les reins, pour donner ce qu’on appelle une pyélonéphrite.

L’infection urinaire à la 1ere semaine de grossesse est favorisée par les modifications hormonales et chimiques qui surviennent à l’intérieur du corps de la femme enceinte. Ces modifications entraînent une diminution du tonus des voies urinaires et un changement de la composition des urines. Ceci va favoriser la stagnation des urines et la multiplication des microbes.

L’infection urinaire peut se manifester par des signes comme la dysurie (difficulté à uriner), augmentation de la fréquence des urines et par l’apparition de brûlures lors de la miction. Mais cette infection peut être complètement asymptomatique.

Le diagnostic de l’infection urinaire au cours de la grossesse est facile, et le traitement précoce de l’infection permet de prévenir un grand nombre de complications et de risques. D’où l’intérêt de faire un test à la recherche d’une infection urinaire au moindre signe, et chez toute femme à risque même asymptomatique (comme les femmes diabétiques).

Semaine 1 de grossesse – Conseils pour les femmes

Autrement que par intuition, qui peut être très développée chez certaines femmes, il n’est pas possible de savoir avec certitude si vous est enceinte au cours de cette première semaine de grossesse.

Mais si vous êtes en train d’essayer de tomber enceinte, il serait temps alors de changer certaines de vos habitudes, et peut-être votre style de vie également.

Une des meilleurs choses à faire, c’est d’arrêté de fumer. Autres le fait que les cigarettes sont en train de nuire à votre santé, elles peuvent même nuire à la santé de votre bébé. Il serait donc recommandé d’arrêter le tabagisme une fois pour toute.

Il est également recommandé de limiter votre consommation d’alcool, et d’équilibrer votre alimentation, pour donner plus de chance à votre bébé d’avoir un excellent bien-être à l’intérieur de votre utérus.

Ayez conscience des avantages de la prise d’une supplémentation d’acide folique; Cela est particulièrement vrai pour les femmes qui ont pris la pilule pendant une longue période.

De plus, vous devriez vérifier auprès de votre médecin de famille quels médicaments vous pouvez prendre pendant la grossesse, et quelles alternatives existent. Bien sûr, cela ne s’applique pas seulement aux médicaments sur ordonnance mais aussi aux médicaments disponibles gratuitement.

Points Pratiques – 1 semaine de grossesse

Au cours de la première semaine de la grossesse, la femme n’est pas encore en mesure de savoir quelle est enceinte. Il n’y a ni retard de règles, ni symptômes de grossesses au cours de cette période.

Néanmoins, le corps de la femme commence à se préparer pour une potentielle grossesse dans le cadre du cycle menstruel normal.

Le jour exact de la fécondation au cours de la 3ème semaine de grossesse ne peut pas être déterminé avec précision, c’est pour cette raison que la 1ère et la 2ème semaine du cycle sont toujours incluses dans le calcul de la datation.

Les femmes qui veulent tomber enceinte doivent changer leurs habitudes, et leur style de vie, bien avant la grossesse, pour donner un bon départ à leur bébé.

Le renoncement complet à l’alcool et à la nicotine fait en sorte que ces polluants n’atteignent même pas la cellule germinale, car ils ont un potentiel particulièrement nocif pour le bébé.

Les médicaments, y compris les remèdes naturels, ne doivent désormais être utilisés qu’après une consultation médicale.

Pour le bon développement du cerveau et du système nerveux de l’embryon, une quantité suffisante d’acide folique est indispensable durant les trois premiers mois de grossesse.

Date de la grossesse

Pour utiliser la même datation de la grossesse que les médecins et les gynécologues, il faut commencer le compte à partir du premier jour des dernières règles.

Ainsi, la mesure de la date de la grossesse commence deux semaines avant la fécondation, cela veut dire que :

  • 1 semaine de grossesse + 0 jour = 3 SA semaine d’aménorrhée + 0 jour
  • 1 semaine de grossesse + 1 jour = 3 SA semaine d’aménorrhée + 1 jour
  • 1 semaine de grossesse + 2 jours = 3 SA semaine d’aménorrhée + 2 jours
  • 1 semaine de grossesse + 3 jours = 3 SA semaine d’aménorrhée + 3 jours
  • 1 semaine de grossesse + 4 jours = 3 SA semaine d’aménorrhée + 4 jours
  • 1 semaine de grossesse + 5 jours = 3 SA semaine d’aménorrhée + 5 jours
  • 1 semaine de grossesse + 6 jours = 3 SA semaine d’aménorrhée + 6 jours

Liens utiles

Certaines applications Android permettent une mesure très précise de la date de grossesse en semaines d’aménorrhée, c’est le cas de Gynecology tools.